Avec la Toyota Mirai, disponible en Suisse à partir d’avril 2018, Toyota révolutionne l’avenir de l’automobile. Le premier véhicule à l’hydrogène de série au monde s’illustre par zéro émission et des performances optimales.

La Toyota Mirai signale l’aube d’une nouvelle ère: une pile à combustible ultraperformante développant une puissance de 3,1 kW par litre transforme l’hydrogène – un vecteur d’énergie très important pour l’avenir – en électricité pour alimenter le moteur électrique. Grâce à une puissance de 113 kW/154 ch, ce système assure un fonctionnement silencieux et de puissantes reprises dès les premiers instants. Longue de 4,89 mètres, la Mirai n’émet ni CO2 ni d’autres émissions nocives et offre une autonomie de 500 km sans perte de puissance. Faire le plein d’hydrogène prend trois minutes environ, à peu près le temps nécessaire pour ravitailler une voiture conventionnelle. Respect de l’environnement, fiabilité et plaisir routier se conjuguent à merveille dans ce véhicule novateur qui se reconnaît au premier coup d’oeil grâce à un design à nul autre pareil. Très basse, la Mirai se distingue par une stabilité exceptionnelle.

Lancement de la technologie de la pile à combustible prévu de longue date
Le nouveau mode de propulsion du constructeur japonais est le fruit de plus de vingt ans de recherche et de développement. Il emploie un système de piles à combustible, un convertisseur-élévateur et des réservoirs d’hydrogène à haute pression. Grâce à l’expertise de Toyota en matière de technologie hybride, de nombreux composants ont pu être réutilisés dans la Mirai sans modification majeure.

 

Toyota Mirai: un design reconnaissable entre tous
Unique en son genre, la Toyota Mirai se reconnaît immédiatement. Le véhicule à l’hydrogène se caractérise à l’avant par une étroite fente interrompue en son milieu par le logo Toyota et encadrée de chaque côté par des phares LED extrêmement minces. Elle coiffe une calandre inférieure surdimensionnée et deux entrées d’air supplémentaires, à gauche et à droite, qui fournissent à la pile à combustible l’oxygène nécessaire à la transformation chimique de l’hydrogène tout en refroidissant le système. De profil, la Mirai évoque la forme d’une goutte d’eau, rappelant sa technologie qui consiste à aspirer de l’air et à émettre de l’eau.

Silence et stabilité
La Toyota Mirai procure un plaisir routier optimal et se distingue par sa maniabilité à toutes les vitesses. Le couple maximal de 335 Nm du moteur électrique est disponible dès le démarrage. Une légère pression sur l’accélérateur suffit pour mettre la Mirai en marche, qui se montre aussi puissante que silencieuse. Chaque freinage récupère de l’énergie, une caractéristique propre au système hybride Toyota.

Plusieurs projets de stations-service à hydrogène sont prévus en Suisse. Une station-service publique de COOP est d’ores et déjà en service à Hunzenschwil, en Argovie, et d’autres suivront dans un proche avenir. L’EMPA à Dübendorf dispose aussi d’une station-service où il est possible de faire le plein d’hydrogène.

Avec le lancement de la Mirai 21 ans après la Prius, Toyota signe une nouvelle révolution qui illustre une fois de plus l’exceptionnelle capacité d’innovation et d’anticipation de la marque japonaise.