Eau

Les eaux usées qui s’écoulent après le nettoyage des véhicules ou des moteurs contiennent principalement de l’huile, de l’essence et des produits détergents. Après le nettoyage des moteurs et des châssis, les eaux usées à forte teneur en huile et en essence passent dans nos installations de prétraitement qui isolent les boues et les huiles. Les émulsions sont dissoutes dans l’installation de séparation. Cette procédure respecte les valeurs limites définies par la loi.

Air

Les stations service disposent désormais de pistolets à essence équipés d’un système de récupération des gaz qui retient les vapeurs d’essence. Le dispositif permet de réduire presque intégralement l’émission de celles-ci lors du transbordement de carburant.

Stockage

Il va de soi qu’un atelier automobile stocke des substances nocives pour l’eau, notamment l’huile. Une cuve de récupération, installée dans l’entrepôt réservé à ces substances, empêche la contamination des nappes phréatiques en cas de fuite des contenants.

Recyclage et élimination

Les déchets, notamment l’huile usagée, les batteries, les vieux métaux, la protection antigel et le liquide de freins, doivent impérativement être éliminés proprement.
Dans cette optique, il convient de privilégier des produits durables ou des emballages générant peu de déchets. Après utilisation, ces déchets font l’objet d’un tri sélectif et d’un stockage temporaire adéquat avant d’être acheminés vers une décharge à des fins d’élimination. Cette procédure permet de réduire à un niveau tolérable l’impact sur l’environnement.